Un (autre) car de bleus fait demi-tour !

Le Japon possédait déjà sa légende des 47 rônins qui, faute d’avoir pu protéger et sauver leur maître, avaient cru bon d’aller le venger avant de s’administrer un honorable mais tardif seppuku.

Jamais en reste dans le Pays du Village et aimant, comme il se doit, relever les défis les plus improbables, il devenait de plus en plus évident que nous ne pourrions pas laisser quelques moyens-âgeux, mangeurs de tranches de poissons sur boulettes de riz, continuer à humilier l’honneur national  avec leurs histoires de chevaliers incompétents et suicidaires. Il en allait de notre fierté comme de notre orgueil, que de prouver que nous aussi nous pouvions l’être.

Fort heureusement, chers (nouveaux) voisins du Village, la Dépêche du midi nous apprend aujourd’hui qu’un car de CRS de la compagnie de Carcassonne, chevaliers nationaux des temps modernes et grands admirateurs des films de Paul Verhoeven, a fait demi –tour aux alentours de la ville de Cahors alors qu’il se rendait dans la capitale de notre pays pour une mission habituelle de sécurité. Les affaires de car impliquant des bleus étant, comme vous le savez, la dernière mode de cet été chez les Français.

Là bien-sûr, mes chers co-administrés, je remarque que vous vous demandez comment cette affaire pourra faire la nique aux nippons. J’en vois même certains, qui à dire vrai, doutent encore de notre capacité bien gauloise à relever la tête même dans les moments les plus difficiles.

LE MYSTERE DEMEURE

48, et oui 48 et là vous voyez bien que ce chiffre n’est pas anodin, de nos chevaliers bleus ont « pris un ticket maladie » pour protester contre les « façons de faire de leur hiérarchie et les pressions exercées sur les personnels ».  Fautes de combattants, il ne restait plus qu’a retourner à la maison, laissant notre capitale exposée aux hordes de racailles roms et autres futurs déchoués.

Des « façons de faire » et des « pressions exercées sur les personnels » ? Des coups de matraques se seraient-ils perdus chez nos nouveaux 48 héros, défenseurs de la loi et de l’ordre ? A l’heure actuelle le mystère demeure, et certains parlent même sur la place du village, d’un commandant de compagnie plutôt exaspéré de voir « des histoires confidentielles » exposés aux yeux de tous. On imagine facilement, en effet, que ce genre d’actions n’est peut-être pas le meilleur chemin de carrière pour un officier en bleu.

Néanmoins aujourd’hui est un grand jour mes chers amis, le village vient d’ouvrir et il reste encore beaucoup de places à prendre, votre nouveau bourgmestre essaiera en permanence de faire en sorte que vous vous y sentiez comme chez lui, vous pouvez compter là-dessus.
Et puis, le conseil municipal dont je reste pour le moment l’unique représentant, souhaitait vous ouvrir ses portes sur une note de bonheur matinée de poésie. Vous en aurez deux heureux veinards !

La première est que les japonais, qui sans doute ne le savent pas encore, ont cessé d’humilier le Pays du Village avec leurs  légendes d’auto-ouvreurs de panses venus d’un autre âge !

La seconde est que nos CRS, dont le contact peut parfois être quelque peu martial et dur pour nos petits visages coincés entre la coque du plastron et la froideur du bâton, ont aussi un cœur gros comme ça, qui bât et qui saigne aussi parfois !

Alors courage camarades libertaires des compagnies républicaines de sécurité ! Ici au Village, qui n’est pourtant ni de gauche ni de droite (mais plutôt le contraire d’ailleurs), nous sommes ravis de vous voir entrer de plain pied dans la lutte ouvrière, et non plus à coups de pieds dans l’ouvrier !

Ici, au café de l’église, on pense à vous et nous vous souhaitons un prompt rétablissement !

Vous pouvez écouter : Rebellion (Arcade Fire)

L’article qui va bien :
la Dépêche du midi

Publicités

~ par A. C. sur 02/09/2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :